Maraudeur le retour


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bal de début d'année

Aller en bas 
AuteurMessage
Albus Dumbledore
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 174
Localisation : Certainement dans mon bureau
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Bal de début d'année   Ven 9 Juin - 8:46

La grande porte qui donnait à la grande avait été polie pour l’occasion, le concierge avait nettoyé la grande salle, du sol au plafond .Les professeurs avaient décoré l'endroit spécialement pour le bal. Les tables étaient disposées de la même manière que d’habitude, des chandelles vollaient en dessous du plafond étoilé. Quelques guirlandes étaient accroché de-ci de-là sur les murs de brique. Le Directeur entra d'un pas conquérant et bienveillant ,Il était vêtu d'une robe poupre pasemé d'étoiles argentées et coiffée d'un chapeau assorti. il se dirigea vers la table des professeurs, qui faisait fasse a celle des élèves. .Un fauteuil l'attendait la- bàs, Il sourit aimablement aux élèves et aux professeurs qu'il croisait. Il s'installa à la table et attendit que les élèves arrivent et que le silence se fit avant de faire son discourt.Il posa ses coudes sur sa table et joignit ses longs doigts, regardant impressionnait le travail qu'avait fait le professeur en matière de décoration. De plus en plus d'élèves entrait dans la salle, les assiettes, couverts et gobelets en or n'attendait plus qu'eux pour commencer le festin.Une fois que touts les élèves et professeurs furent assit a leur place , le directeur se leva et ouvrit grand les bras comme si il voulait embrassé toute la salle .Il abordait un sourire aimable et un regard bienveillant , le silence se fit tout seule .

-A ceux qui sont ici pour la première fois,
déclara Albus d'une voix claironnante, les bras écartés et le visage illuminé d'un sourire rayonnant,
je souhaite la bienvenue ! Et à nos anciens, je dis : bon retour parmi nous ! Il y a un temps pour les discours et justement, ce temps n'est pas encore venu. Je voudrais juste vous signaler que le bal aura lieux après le festin. Bon appétit !


Le directeur retourna s'asseoir et la nourriture arriva sur les tables comme par magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katie Miles
Administratrice - 5éme année -
Administratrice - 5éme année -
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 28
Localisation : regarde la carte ^^
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Sam 10 Juin - 4:50

Katie qui était assise a la table des Gryffondor depuis déjà un certain temps, sourit a ses camarades qui arrivaient au fur et a mesure. Au bout de cinq minutes le directeur se leva, écartant les bras, l'air enjoué. Katie aimait beaucoup le Directeur, il était un peu farfelu, mais tout le monde savait que c'était la seule à faire peur à Vous-savez-qui. Il leur annonça que le bal allait avoir lieux après le festin. Katie se demandait justement ce qu'allait être la suite des évènement, elle sourit. Heureusement qu'elle avait déjà revêtu sa robe ! Mais en regardant les autres, elles aussi étaient habillait en tenu de soirée. Tout le monde était donc fin prêt pour le bal. Même si Katie n'avait pas de cavalier, elle contait bien s’amuser. Elle portait une longue robe noir, le derrière était dos nue, juste relié par de fin lacés. Ses cheveux était remonté en un chignon pas trop séré et certaine en dépassé. Elle avait choisi cette robe avec Lily, elle avait du bal pendant tout le dernier mois. Enfin elles y étaient, mais sans cavalier ! Katie accueillit le discourt du Directeur par de grand applaudissement, comme tout les autres, puis elle commença a se servir. Les plats étant apparurent sur la table.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maraudeurs-le-retour.bbfr.net
Lena Hamilton
-5éme année-
-5éme année-
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Sam 10 Juin - 15:33

Lena arriva parmi les derniers dans la grande salle. Elle avait déja revetit sa robe qui était simple, rouge, a fine bretelle, dos nus derriere et plutot sérrée. Seul la partie du bas était ample. Elle avait les cheveux attacher en un chignon pas trés serré, et quelques meches tombaient sur sa nuque.
Elle alla s'assoir a la table des Gryffondors, non loin de là se trouvait déja Katie. Lena avait déja put faire sa connaissance alors elle lui adressa un grand sourire.

"Salut Katie comment tu vas?" puis elle regarda sa robe et lui dit: "Wouah elle est superbe ta robe!"
Puis elle s'assit enfin sur sa chaise et écouta le discours de Dumbledore, auquel elle applaudit avec force et joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus J. Lupin
-5éme année-
-5éme année-
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 29
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Mer 14 Juin - 18:31

Le bal de début d'année allait bientôt commencer, Remus y allait avec la ravissante et charmante Sinople de Théus. Les élèves devaient ainsi se rendre dans leurs dortoirs afin de se préparer pour la soirée, Lupin avait prit grand soins de sa tenue, il ne fallait pas décevoir Sin. N'étant pas issue d'une famille aisée, Lunard n'avait pu acheter une robe neuve, elle était malheureusement d'occasion mais elle n'était pas aussi affreuse que celle du pauvre Arthur Weasley, il ne cessait de répéter que sa tenue de soirée hideuse devait avoir appartenu à sa tante Tessy. Mais la jeune fille avait laquelle il allait au bal n'était pas aussi pointilleuse que Sinople, il s'agissait de Molly Prewett, une élève de Gryffondor plutôt ronduillarde avec des cheveux roux flamboyant comme ceux de Weasley et qui provoquait des montés de sang inexpliqué chez Arthur, James et Sirius ne l'avait pas lâchés depuis qu'il l'avait annoncé, faisant des critiques assez désagréables sur le physique de Molly. Mais Remus avait aussi été leur victime ce soir là, il n'arrêtait pas de se moquer de lui en le voyant se regarder sans cesse dans le miroir et grimacer à la vue des parties un peu décousue de sa robe, mais Lupin s'occupa très vite de se petit problème. Il tapota un peu en divers endroits avec sa baguette et en un rien de temps sa tenue était presque comme neuve, elle était verte très foncée, de loin on aurait pu croire qu'elle était noire mais les reflets à la lumière ne mentaient pas sur la couleur originelle, d'ailleurs cette couleur lui plaisait assez, Remus portait une chemise blanche où un élégant noeud papillon, de la même couleur que la robe, lui enserrait le cou, tel un collier, Sirius ne manqua pas d'imiter le cri du loup en le voyant. Lupin esquissa un léger sourire crispé, les plaisanteries ne le gênaient pas mais il n'avait pas la tête à rire, il pensait à Sin, qui allait être extrêmement ravissante et gracieuse comme à son habitude et cela ne le rassurait pas du tout.

-Salut Sinople... euh non il faut que tu sois plus décontracté mais tout en étant distingué... bonsoir Sin... voila c'est bien ça. Euh... tu as fait bon voyage ?... oui voila parle lui tranquillement, ne brusque pas, discute poliment avec elle... ça te plait Poudlard ?... bon elle va te répondre et ça va pendre un peu de temps, juste ce qu'il faut pour que ce soit le bon moment pour l'emmener dans la grande salle.

Lupin se mit de face devant le miroir et prit un ton résigné, tout en laissant ses bras pendre le long de son corps, il s'observait de haut en bas.

-Bon... nous y voila Lunard... toi et moi on va se rendre en bas, acceuillir Sin et passer une délicieuse soirée avec elle. Heureusement tu ne pourras pas me la gacher, d'accord tu viens avec moi, mais il n'y aura que Remus qui parlera et dansera.

Le jeune homme venait de finir son petit monologue qui était censé lui desserrer le noeud qu'il avait dans l'estomac, mais il était toujours là. Remus descendit alors en bas des grands escaliers de pierre pour arriver dans le hall, juste devant les portes de la grande salle. Déjà beaucoup d'élèves, filles comme garçons, attendaient, trépignant d'impatience, certains commençaient à s'embrasser sans aucune gêne, en voyant cela Lupin passa un doigt entre le col de sa chemise et son cou, comme pour lui permettre de respirer. Sirius était déjà entouré d'une bonne douzaine de filles qui le suivaient comme des petits chiens, le jeune Black avait la chance de posséder un beau visage ainsi qu'une belle notoriété. Remus resta ainsi dans le hall, seul, à attendre que Sinople de Théus daigne se montrer pour qu'ils aillent au bal ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexia Arienor
-5éme année-
-5éme année-
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Jeu 15 Juin - 8:57

Alexia, contrairement à de nombreuses filles, n'avaient pas fait d'effort particuliers pour le premier bal de l'année. La jeune fille n'était pas du genre à se pomponner pendant plus de trois heures. Elle entra dans la Grande Salle en regardant la décoration de cette dernière qui était tout simplement magique...Rien d'exceptionnel quand on est à Poudlard me direz vous. Elle se dirigea finalement vers sa table où le buffet n'allait pas tarder à apparaitre, surement après le discours de Dumbledore.

Elle s'installa entre une élève de 6ème année, Kira, avec qui elle s'entendait assez bien et un garçon surement de troisième année qu'elle n'avait fait que croiser étant dans la même maison. Elle jeta un regard aux robes des autres filles, elles étaient vraiment belles bien que parfois trop rempli pour Alexia. Elle était vetu d'une robe simple violet foncée assorti à ses yeux aujourd'hui dans les tons violet. La robe commençait par un corset finissait par un voile ample et fin tout simple. Elle s'était légèrement maquillée de façon à faire ressortir ses yeux assez exceptionnel.

Elle tourna la tête vers le directeur qui venait de se lever pour prononcer son discours, discours qui s'avéra être très court. Alexia esqussa un sourire, elle aimait bien les dicours du professeur qui était assez drôle. Elle reposa enfin son regard vers son assiette alors que les mets apparaissaient petit à petit. Tous aussi délicieux les uns que les autres. C'était que la rouquine commençait à avoir faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydie Saromi
*5éme année*
*5éme année*
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Jeu 15 Juin - 12:31

Lyd avait longtemps hésiter. Elle n'avait pas envie d'aller "faire la fête". Elle ne savait pas si elle y était obligée, mais en cas de doute, il valait mieux y aller. Se tenir à carreau était de rigueur pour le début au moins. Elle ne connaissait personne, mais finalement, en toute logique, ce nétait pas en restant cloitrée dans son petit monde qu'elle recontrerait des gens. Elle avait donc décider de venir, même si elle se connaissait, et savait qu'elle n'irait pas vers les personnes. C'était une chose au-dela de ses competences, et ne supportait pas entamer la conversation avec des persones innconnues. Soit c'était eux qui venait pour faire sa connaissance, soit rien. Eventuellement, elle pouvait faire un effort, mais cela la mettait mal à l'aise.

La jeune Serdaigle ne s'était pas vraiment prise la tête pour sa tenue, son but était de ne pas être repoussante. Au moins de paraitre sous un jour favorable. Elle attrappa dans sa valise, qui n'était pas encore défaite, un corsaire pourpre, des lacets noirs sur le devant. C'était le plus joli qu'elle avait, et il était également son préféré. Elle enfila ensuite une longue jupe noire bouffante. Elle destestait les jupes toutes serées dans lesquelles elle ne peut pas faire de grande emjambée, ni courir. Cela la stresser, et elle se sentait impuissante. Dans les cas majeurs, une situation critique, il fallait pouvoir marcher convenablement. Elle mit ses bottes noires les plus fines. Cela devrait faire l'affaire. Elle s'observa dans un petit mirroir. Elle n'aimait vraiment pas sa tête, mais elle ne pouvait pas en changer. C'était un article très dur à trouver en boutique, les nouvelles têtes. Elle se passa un rapide coup de peigne dans ses longs cheveux d'ébènes brillants, qu'elle laissa flotter à leur gré. Puis, la touche finale, elle se repassa une couche de crayon noir sur ses yeux noisettes.

Une fois à peu près satisfaite, elle descendit les escaliers de son pas vif, avant d'arriver dans la grande salle. Le plafond de cette salle l'émerveillait toujours. Le ciel étoilé était magnifique. Pour un peu, si elle ne le quittait pas des yeux, et qu'elle ne regardait pas en bas, elle aurait pu se croire dehors. Libre. Elle se dirigea vers la table des Serdaigles et s'installa au bout. Ne sachant que faire, elle se décida d'observer les personnes présentes, un petit jeu qu'elle aimait bien. Regarder des personnes pour essayer de deviner leurs caractères, leurs habitudes, amusait Lyd. Jusqu'à ce que le discours du Directeur commence, Dumbledore. Mais il ne leur en fit pas vraiment et souhaita la bienvenue au nouveau avant de leur dire bon appétit. Son petit "discours" fit sourire Lyd, mais elle ne dit rien. D'ailleurs, à qui pourrait-elle parler ? Elle n'était pas malheureuse au point de parler toute seule. Pas encore. Les élèves acceuillirent le discours le Dumbledore en appaludissant avec force. Lyd applaudit donc avec respect, mais sans faire trop de bruit. Les plats se garnirent alors subitement de nourriture, et Lyd fit la grimace en voyant la nourriture anglaise. Il faudrait pourtant bien qu'elle s'habitue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward C. Everley
_6éme année_
_6éme année_
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Jeu 15 Juin - 13:38

Edward et Bryan entrèrent par la grande porte, et vinrent s'installer l'un en face de l'autre. Une jeune fille vint les rejoindre : il s'agissait de Lydia, la petite amie de Bryan. Pour son plus grand bonheur, les deux amoureux oublièrent le digne fils d'une fière maison anglaise pour une discussion passionée. Ce dernier put donc se consacrer tranquillement à ses rêveries habituelles, et observa la salle, posant son regard sur chacun des convives. L'humeur de la salle était festive, même chez les Serpentard. Il finit par regarder Dumbledore, aux cheveux argentés. Mister Everley son père le trouvait un peu trop vieux jeu, surtout depuis l'épisode de l'année dernière. Et Ed n'avait aucun mal à croire son père. Le jeune homme et lui s'entendaient d'ailleurs à merveille. Il était content car grâce à lui, il avait de fortes chances de remporter de nouveaux duels. Edward avait fait des progrès, encore, cet été. Il esperait bien égaler les professeurs, si ce n'est les dépasser. De toute manière, il dépassera tout le monde.

Edward souriait à Bryan alors que celui-ci glissait sa main entre les cuisses de son amie. Il le trouvait répugnant à faire çà en public, mais le jeune Von Thausen avait toujours aimé ce genre de fille, et puis toutes les filles en général. La jeune fille posa sa tête sur l'épaule de son compagnon et le repoussa en riant. Elle tourna la tête vers Edward qui la regardait avec mépris. Pauvre petite vierge imbécile et sans saveur ! Tu es comme la neige : enveloppée d'un manteau crystallin tu crois pouvoir tout vaincre, mais dès que le soleil paraît, tu fonds car tu manques de consistance. Les deux jeunes adolescents se rassirent convenablement et Edward détourna le regard. Bryan consacrait déjà le sien à une autre donzelle. Le bal allait commencer, et Edward n'avait pas eu le temps de trouver une partenaire. Il y avait toutes les filles de Serpentard, qui ne diraient sans doute pas non, mais aucune d'entre elles ne satisfaisaient avec justesse les gouts certes exigeant du nobliaux. Il continuait de scruter la salle alors que les mets venaient d'apparaître dans les plats. Et il remarqua une jeune fille, mais, comble de malheur, elle était de Gryffondor.

Pourtant sa beauté lui éclata immédiatement aux yeux. Son charme unique, incandescent comme un éclair, brulant d'un souffle formidable, le touchait au coeur. Les yeux de la jeune damoiselle lui éclatait le sang. Il lui semblait que sa sueur n'était pas dûe à la chaleur, il s'agissait de son âme qui s'éveillait à l'écume foudroyante d'un océan improbable. Il le savait, le bal, ce serait elle ou personne. Mais comment pouvoir ? Comment un serpentard, aussi exigeant, aussi puissant, aussi noble que lui, romprait tous les clivages, juste pour... Elle. Oh, qu'il était beau alors de penser " Elle " quand ce coeur de Serpent n'avait jamais dit que " Moi ". Une étoile venait de naître dans un ciel noir. Il secoua la tête. Il prit une cuisse de poulet ruisselante de sauce et fumante comme si elle venait d'être cuite. Il la coupa délicatement, usant des beaux gestes, se tenant droit, comme on lui avait toujours appris. Il finit par obtenir un premier morceau convenable entre les dents et le mâcha avec insistance. Comment s'appelait-elle ? En quelle année était-elle ? Il l'avait déjà croisé, mais comment se faisait-il qu'elle était... soudainement... si... INACESSIBLE !

... Mais pourtant si belle. William Shakespeare, que Edward avait lu évidemment, en bon aristocrate, avait écrit : Roméo et Juliette. Voilà que le jeune hériter Everley réécrivait l'histoire, façon sorcier. Le coup avait été si inattendu, et l'avait touché si près, là, dans son coeur. Son coeur qui battait à pleine puissance, manquant de sauter de sa poitrine à chaque coup. Une jeune fille l'appela, à l'autre bout de la table, toute rougissante :

- Hey, Ed, çà te dit, de... de m'inviter au bal ? demanda-t-elle d'une voix mièvre.

- Si je l'avais voulu, tu crois pas que je l'aurais fait ? répondit-il sèchement, sans la regarder.

Non mais vraiment qu'est ce que toutes ces filles de pauvres ne vont pas s'imaginer ! La pauvre fille lui jeta un regard déçu, qui fut vite remplacé par un regard noir fortement désaprobateur. Les voisins de Edward éclatèrent de rire. Ce qui ne signifiait pas que le jeune Serpentard les aimait bien : de pauvres sots qui voulaient attirer l'approbation de celui qui s'avérait être largement plus intelligent que ces minables. Un camarde vint même lui tapoter l'épaule, le glorifiant encore et encore. Ce n'était qu'une réponse, il y avait bien d'autres occasions, plus appropriées, à ce qu'on le félicite ! Pourquoi ne récolte-t-on jamais l'honneur quand il faut ? Edward continuait de manger, sous le regard amusé de Bryan. Il se servit de quelques autres plats et mets, acheva son dessert, et dressa à nouveau son regard vers la table des Gryffondor. Il y avait Lily Evans, la fille la plus inutile et superficielle qu'il conaisse, il y avait aussi ce pauvre imbécile de James Potter, encadré de son accolyte qui ne valait guère mieux, Sirius Black. Edward haïssait ce bellâtre aux cheveux noirs : comment avait-il pu, lui, trahir un sang aussi noble que celui des Black ? Et comment pouvait-il traîner avec des types aussi débiles que ennuyeux tel que ce Potter ?

- hey, Everley, si tu aimes tant regarder les Gryffondor, pourquoi tu les rejoins pas ? lui lança un proche, vexé de sa réponse de tout à l'heure.

- La ferme Doug, saches que si je voulais les rejoindre, jamais je n'aurais envoyé l'un d'eux trois jours dans une grotte il y a pas longtemps. Et maintenant que je sais que tu parles trop, je veillerais personnellement à rectifier ce petit défaut de parole diarhéique.

- Qu'est ce que t'attends ?

- Que tu sois seul misérable, pour que je transforme ta vie en cauchemar et ta langue en crachoir à sang !

- Joli réponse Everley, t'as pas changé toi ! s'invita un jeune homme à la peau claire. J'espère que le jour où tu feras çà, tu m'inviteras, que je ne manque pas un si beau spectacle.

- Je n'y manquerai pas, lui répondit-il en souriant.

Des élèves de première et deuxieme année, terrorisés, le regardèrent avec de grands yeux. Il leur sourit de ses belles dents brillantes, et leur souhaita un bon appétit. Ils firent semblant de n'avoir rien entendu mais pivotèrent sur leur banc en un éclair. Edward, bien qu'amusé, n'en ria guère. L'honneur d'un gentleman n'était pas dans la terreur, et en ce moment, il s'abandonnait trop souvent à ce genre de comportement déplaisant. Il avait fini de manger, il s'essuya la bouche aux commissures des lèvres avec la serviette de table, la reposa sur ses genoux, se tint droit et attendit le traditionnel discours de début d'année. Il continuait, pendant ce temps, de contempler la jeune fille par petits coups d'oeil. Elle semblait bien s'amuser avec ses amies... et... elle souria à James Potter, miséricorde. Légèrement vexé, il dut reconnaitre qu'il n'avait absolument aucun atout dans la partie. Sortir avec une Gryffondor, alors qu'il était un Serpentard réputé, quelle idée. Mais il suffisait qu'elle le regarde, et tous ses doutes, toutes ses craintes, étaient balayés sur le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magicia Kardelune
-4éme année-
-4éme année-
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 27
Localisation : Bonne question !
Date d'inscription : 04/06/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Jeu 15 Juin - 15:52

Un bal ! Ce mot avait pour tendance de titiller l’ouïe de Magicia, et de provoquer en elle une brusque sensation, semblable au courant électrique qui vous picote brusquement les doigts lors du choc inattendu du contact de vos mains sur un objet métallisé. Cela n’était pas vraiment douloureux, juste soudain, et cela provoquait la plus vive des réactions ; chez la demoiselle, c’était exactement la même chose. Son goût pour l’élégance et le choix raffiné de ses vêtements, alliés à la danse, loisir qu’elle appréciait grandement et dont elle excellait la pratique depuis maintenant plusieurs années, l’enthousiasmait grandement. Cette qualité eût sans doute été héritée de son père, qui, lors de ses rares moments familiaux, dansait toujours avec elle lors de sa plus jeune enfance, lui apprenant des pas qu’elle n’avait cesse de répéter une fois seule, pour que ces derniers soient à présent inscrits naturellement dans quelques uns de ses gestes, ce qui découlait alors de toute sa grâce. Lors des fêtes, Magicia apprenait sans aucune difficulté les nouveaux pas, et avait ainsi assimilé plusieurs danses sorcières, hormis bien sûr celle qui consistait à remuer et à se dandiner sans réelle conviction ; celle-là, il ne fallait guère être grand savant pour pouvoir l’exécuter. Magicia, ayant sans doute peur que ses sœurs soient ainsi réduites à ces vulgaires mouvements de hanches, leur avait à son tour apprit les danses acquises ; ainsi, le savoir familial ne serait perdu.

Comme beaucoup de jeunes filles, la Gryffondore avait prit grand soin de son allure, ce soir là, et avait eut la bonne idée de s’immiscer dans la salle de bain des Préfets, où, bien qu’il y eût du monde, était moins étouffante que la foule bruyante qui s’esclaffait dans la salle de bain de Gryffondor. Magicia avait revêtit une belle robe beige, assortie à son bronzage naturel. Très moulant, le tissu épousait parfaitement ses formes, la rondeur de sa poitrine, la minceur de son ventre, la courbe de son dos et soulignant la fermeté de ses fesses. Le vêtement tombait ensuite élégamment, en plusieurs longueurs, dont le bout formait des plis ondulés. On distinguait les tibias et les fines chevilles de l’adolescente, alors agrémentées de talons alliant beige et marron, ses ongles de pieds légèrement brillants, tout comme ceux de ses mains. Le haut de la robe était attaché au devant, par un épais fil de même couleur, laissant légèrement entrevoir les deux traits bombés de la naissance de sa menue, mais très ronde poitrine. Deux bretelles de chaque côtés, ces dernières attachaient fermement les minces épaules de la demoiselle ; son cou était laissé à nu, mais sur ses poignets glissaient de fins bracelets d’or, et sur ses doigts étaient parfois sertie une discrète bague. Magicia avait relevé quelques cheveux pour former une demie queue de cheval, attachés en un élastique beige ; ainsi, son front et son visage étaient dégagés, seulement caressés par deux petites mèches volontairement tombantes sur les côtés, tandis que sa longue chevelure tombait en cascade sur ses épaules, touchant gracieusement le bas de ses fesses, ses mèches blondes scintillants à travers ses cheveux bruns. Ses oreilles, dégagées alors, portaient de grandes boucles d’oreilles en cercles d’or. Magicia avait tout particulièrement maquillé ses yeux, mais sans excès toutefois ; ses cils, déjà très longs naturellement, l’étaient à présent plus dû au mascara qu’elle avait modérément ajouté, et ce noir ne faisait ressortir que plus ses grands yeux chocolats. Ses paupières avaient été poudrées de blanc, ses arcades d’un or discret ; ses sourcils noirs étaient clairement arqués. Ses lèvres, quant à elles, avaient été délicieusement imbibées d’un gloss rose, ce qui n’accentuait que plus la chair pulpeuse de sa bouche.

Magicia était arrivée en début de soirée, accompagnée de deux de ses fréquentes amies. L’heure n’étant pas encore à la danse, et les tables n’avaient donc pas été encore repoussées au fond de la salle ; elles étaient agrémentées de délicieux mets, dont le parfum appétissant chatouillait plaisamment l’odorat de ceux qui s’y approchaient. Les quatre tables se trouvaient côte à côte, chacune spécifique à une maison, mais Magicia s’aperçut rapidement que la plupart des élèves changeaient de buffets pour rejoindre leurs amis, hors membres de leur maison, contrairement aux repas ordinaires. La jeune fille resta toutefois à la table des Gryffondore, ne voyant alors guère d’autres personnes plus dignes d’intérêts que ses voisines. Elle parlait amicalement avec ses dernières, souriant, riant parfois, croquant ci et là dans les morceaux pré-découpés d’une pastèque, ou buvant doucement la liqueur sucrée de son verre, assise sur un des tabourets remplaçant les éternels bancs habituellement installés, les jambes croisées, dévoilant ainsi un peu plus la peau hâlée de ses mollets.

D’autres Gryffondors étaient bien sûr présents, à savoir le charmant James Potter, installé un peu plus loin. Ils ne s’étaient guère plus parlés depuis le Poudlard Express, mais ils entretenaient des relations amicales, à savoir de polies salutations, et la présence de son séduisant minois égayait d’une lueur singulière les grands yeux de Magicia. Elle n’était pas pour autant amoureuse, non, mais elle devait avouer que l’attrapeur de Gryffondor possédait un certain charme, détail que ses amies avaient relevés pour parfois gentiment l’embêter. Les lèvres roses de Magicia esquissèrent un sourire, puis montrèrent finalement les dents blanches de la jeune fille à la venue du charmant Maraudeur à lunettes.


« Bonsoir, James. »

Après l’avoir un instant examiné, sourire aux lèvres, elle tourna de nouveau la tête, poursuivant la discussion, sous les yeux amusés de ses camarades qui s’abstinrent poliment de tout commentaire. Les regards se croisaient puis divergeaient, chacun observant l’autre, critiquant d’un œil la tenue d’un, puis la coiffure d’une. Tous se sentaient observer sans pour autant avoir l’impression d’être fixé ; ainsi, Magicia n’avait aperçut le Serpentard qui, sobrement, lui lançait d’appuyés coups d’œil. Ce ne fut que lorsqu’une de ses amies, remarquant le manège de ce dernier, posa sa main sur celle de l’adolescente, piquant ainsi son attention. Arquant un sourcil surpris, la demoiselle écouta avec curiosité ce que sa camarade lui murmura à l’oreille. Les grands yeux chocolat de Magicia s’arrêtèrent alors que la table des Serpentards, s’installèrent courtement sur quelques têtes pour se poser intensément sur les ténébreux émeraudes qui constituaient ceux d’un séduisant jeune homme de sixième année. Elle s’y attarda un instant, sensible, il est vrai, à l’obscure beauté de leur possesseur, avant de s’adresser de nouveau à sa voisine. Elle avait déjà vu ce fort attrayant garçon, plus âgé qu’elle, sans doute d’au moins deux ans. Il était à Serpentard, et elle ne connaissait guère son nom, ne lui avait même jamais adressé la parole, mais il faisait assurément parti des très beaux spécimens de Poudlard, le nombre de yeux féminins le contemplant alors à cet instant ne prouvant que plus sa popularité auprès de la gente féminine ; rares étaient les jeunes femmes insensibles au charmes des magnifiques bruns ténébreux en son genre. Magicia l’avait bien souvent remarqué, mais jamais elle n’avait songé au fait qu’il se fût intéressé à elle, peut-être car il lui semblait trop âgé, et elle était encore trop petite. Le passage de l’adolescence était décidément novateur, et Magicia se plaisait à voir que la transformation qui celui-ci lui avait été apporté l’avait positivement métamorphosée.

Il n’était guère dans l’esprit de Magicia de refuser les encouragements de ses amies. Celles-ci l’insistaient fortement à aborder l’attractif Serpentard, puisque de toute façon, l’adolescente n’avait guère choisit de cavalier, et que la partie dansante de la soirée n’allait sans doute pas tarder à arriver, les étudiants se levant, et les derniers terminant leur assiette. Après un sourire convaincu, la jeune fille se leva doucement, dans toute sa sveltesse. Elle balança d’un gracieux mouvement de main ses cheveux en arrière, puis, elle marcha d’un pas félin, contournant la table des Gryffondor pour s’avancer vers celles des Serpentards. Ses longs cheveux voletaient délicatement au gré de ses actions, sa robe se pliait légèrement aux mouvements agréables de ses hanches. Elle avançait avec élégance, se dirigeant vers le Serpentard dans une expression neutre, légèrement souriante sans être franchement accueillante ; mystérieuse. La demoiselle s’arrêta devant Edward, dévisageant modérément ce dernier, admirant intérieurement l’harmonie et la finesse de ses traits, et cet air si délicieusement froid que ses yeux envoûtants lui donnaient. Le voyant ainsi de près, Magicia ne comprenait que davantage sa popularité.

Elle cligna des yeux, puis murmura d’une voix suave ;


« Bonsoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikarigates.free.fr/quartdelune/
Albus Dumbledore
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 174
Localisation : Certainement dans mon bureau
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Ven 16 Juin - 4:39

La salle se remplissait de plus en plus, Dumbledore sourit, il adorait la vue de ses élèves rassemblait tous ensemble .Tout sas camarades du corps enseignant était présent, le repas avait commencer et touchait bientôt a sa fin .Après que tout les plats eurent disparu des table, le directeur se leva a nouveau pour donner les habituels recommandation de début d’année.

-A présent que nous sommes tous occupés à digérer un autre de nos somptueux festins, je vous demande de m'accorder quelques instants d'attention afin que je puisse vous donner les traditionnelles recommandations de début d’année, déclara Dumbledore. Les nouveaux doivent savoir que la forêt située dans le parc est interdite d’accès, il ne serait d'ailleurs pas inutile que quelqu’une de nos plus anciens élèves s'en souviennent aussi.

Il tourna les vers la table des Gryffondor plus particulièrement, les quatre jeunes hommes assit l'un en face de l'autre se souriait a ces paroles .Puis il reprit une grande inspiration et continua son discourt.

-Le concierge , m'a demandé de vous rappelez , pour la énième fois, que l'usage de la magie n'est pas autorisé dans les couloirs entre les heures de cours et que beaucoup d'autre choses sont également interdites , dont la liste complète est désormais affichée sur la porte de son bureau .
Et bien, maintenant le bal va pouvoir commencer !


Le Directeur alla se plaçait devant la table des professeurs et ses collègue firent de même. Il leva sa baguette et une estrade apparut à la place de la table. Albus se tourna ensuite vers les élèves, il fit un signe de la main et les élèves comprirent qu'il fallait s'éloigner des tables. Il leva a nouveaux sa baguette et les tables se collèrent au mur laissant un large espace au milieu de la salle.

-Accueillons chaleureusement les Croque-Mitaines qui se sont déplacé pour l’occasion.

Il commença à applaudir, attendant que les élèves fassent de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellatrix Black
Administratrice - 5éme année _
Administratrice - 5éme année _
avatar

Nombre de messages : 27
Age : 30
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Ven 16 Juin - 14:53

Comme à chaque début d'année, un festin royal, suivit d'un bal avait lieu entre les murs magiques de Poudlard. Bellatrix, n'avait jamais vraiment aimé ce genre de festin qui réunissait toutes les maisons, sans exceptions. Rien que part l'idée de se retrouver dans la même pièce qu'un Gryffondor l'écoeurait au plus au point, comment une jeune fille de son rang, de sa noblesse pouvait cotoyer des gens comme eux ?! C'était inimaginable. Quoiqu'il en soit, Bellatrix s'était présentée, comme toujours, à l'heure. Elle avait revêtue une longue robe noire, qui la mettait parfaitement en valeur, celle-ci étant ornée de quelques fantaisies très discrètes aux couleurs de Serpentard. Elle était assise à la table des Serpentard, non loin de deux jeunes hommes, dont l'un fricotait avec une jeune fille, Bella, les regardait d'un air dégouté, avec une envie non dissimulée de leur dire d'aller faire leur cochonneries ailleurs. Puis elle reporta pendant un cours instant son attention sur les plats qui se trouvaient sur la table, son assiette s'était remplie, "comme par magie", Bella l'a regardait l'air répugné, une nourriture grasse, qui ne lui donnait pas vraiment envie. Elle sortit alors discrètement sa baguette, et changea le contenue de son assiette avec des nutriments, comme dire, plus nutritifs, meilleur pour la ligne, même si Bella n'était pas forcément très à cheval sur ce principe, mais par définition les Serpentards étaient parfaits, ils devaient donc l'être sur tous points. Après avoir mangé quelque peu, tout en prenant des façons très Aristocratiques, caractèristique de la noble famille des Black, Bellatric posa de nouveau son regard sur Everley, et fut quelque peu amusé par la façon dont il répliqua au jeune homme.

" Assez bien envoyé je dois dire. Bravo. Je vois, que la dignité des Serpentards ne se perd pas encore."

Après quelques longues minutes de festin le vieux Dumbledore prit enfin la parole, afin de donner les recommandations habituelles de début d'année.

" Blablabla... Et comme toujours nous avons ce discours aussi vieux que la personne qui le prononce. Ce vieux Dumbledore, ne se mettra jamais au goût du jour..."

Puis, une fois que le discours fut prononcé un groupe de musique, fit son entrée et commença à jouer... Enfin si on pouvait appeler ça de la musique, ce n'était pas le genre de Bellatrix, même si en ce début de soirée, une petite danse ne l'aurait pas gênée. Encore fallait-il trouver un cavalier. Mais si l'occasion ne se présentait pas, alors tant pis, d'un côté, Bella n'en mourait pas, et elle n'aurait pas à se mêler à toute cette populasse sans froisser sa robe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sincity.forumactif.com
Lily Evans
-5éme année-
-5éme année-
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 26
Localisation : dans le monde fantastique du... NUTELLA et de la magie aussi.
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Dim 18 Juin - 6:14

Lily était en train de se regarder dans un miroir du dortoir. Katie était decendu depuis seulement deux minutes. Tout comme elle Lily n'avait pas de cavalier mais s'en fichait un peu. Elle ferai des rencontres une foix en bas. Elle avait une très jolie robe, bleu foncé, avec un décolté plutôt prononcé et qui tombait jusqu'au sol, fondu du coté droit. Elle n'avait pas de manche mais des gants qui lui montaient jusqu'au dessus des coudes, blancs nacrés. Elle sourit a son reflet. Rajustant ses cheveux qui une fois de plus n'était pas ataché, elle remonta ses gants. Elle était plutôt élégante dans cette robe... Elle se pencha regarda si ses petits talon étaient toujours là. (on sais jamais ! ) et sortit du dortoir. Elle arriva en haut des escaliers de marbres, adressa un sourire radieux a quelques amies puis se dirigea vers la grande salle ou elle entra, malheureusement presque tout le monde était assis et beaucoup la virent. Elle détestait qu'on l'a regarde ainsi. elle ne montra pas sa gène mais se dépécha d'aller s'assoir a sa table ou elle avait repéré Katie. Elle s'assit a coté d'elle et lui sourit d'un air un peu timide. Elle aussi était très belle. Elle écouta ensuite le discour de Dumbledor un sourire au lèvres. Lorsqu'ils mensionna la foret interdite Lily donna un coup de coude a Katie et sourit de plus belle. elle lui souffla :

- je ne vois pas du tout de quoi il parle! pas toi?

Elle remarqua que les maraudeurs échangeaient les même regards qu'elles. Lorsque les croque mitaine firent leurs entré lily applaudit chaleureusement. Elle se leva et attendit que les tables se collent aux murs et que les élèves commencent a danser.[/i]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katie Miles
Administratrice - 5éme année -
Administratrice - 5éme année -
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 28
Localisation : regarde la carte ^^
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Dim 18 Juin - 6:25

Katie regarda autour d'elle et aperçut Lily à l'encadrement de la grande porte. Elle lui sourit, elle était très élan gante dans sa robe bleu. Elle vint s'asseoir a coté d'elle lui parlant de la forêt quand Dumbledore lui même la mentionna dans son discourt. Elle lui dit un sourire malin, et répondit simplement d'un air faussement innocent.

-Oui moi non plus ...

Puis elle se leva, les table se collèrent aux mur, et les Croque mitaine montèrent sur la scène. Katie applaudit bruyamment avec les autres élèves et entra Lily sur la piste de danse avec les autres. Heureusement, ce n'était pas une musique lente qui en se danser qu'a deux. Elles purent donc se déhancher aux rythmes endiablés des Croque-mitaine. Un grand sourire aux lèvres, elle murmura à Katie.

-Si avec cette robe tu ne trouves pas de cavalier, je ne m'appelle plus Katie ! Puis elle lui fit un clin d'oeil complice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maraudeurs-le-retour.bbfr.net
Lily Evans
-5éme année-
-5éme année-
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 26
Localisation : dans le monde fantastique du... NUTELLA et de la magie aussi.
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Dim 18 Juin - 6:36

Lily lui renditr son clin d'oeil et commença a danser comme une folle. Enfin pas mal mais vraiment déchéné. Elle lui sourit a sa réfléction et lui répondit :

- Tu n'est pas mal du tout toi non plus !

Il commençait déja a faire chaud au milieu de cette foule et Lily detesté la chaleur mais bon tant pis, pensa t-elle. Elle ferma les yeux, lorsque Lily danser rien ne devait la déranger. Avant qu'elle receoive sa lettre pour poudlard elle faisait de la danse. Et maintenant c'était une passion. La plupard des filles restaient assise était des serpentards. Lily sourit et continua de danser lorsqu'un un air un peu plus doux vint prendre place.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinople de Théus
Administratrice -* 5éme année *
Administratrice -* 5éme année *


Nombre de messages : 110
Age : 31
Localisation : Perdue dans mes réflexions
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Mer 28 Juin - 15:15

hj : On y croyait plus mais me voilà ^^ Les oies au POUVOIR !!!

Un véritable montagne de robes en tout genre s’élevait devant Sin qui commençait à désespérer lentement , mais sûrement . Elle allait arriver scandaleusement en retard et le pauvre Remus en ferait les frais . Une vague de culpabilité submergea la jeune Serdaigle lorsqu’elle jeta une nouvelle robe sur le tas qui ne cessait de grandir . Elle se représentait le jeune homme seul dans le grand hall vide...Un peu comme elle en ce moment .En effet Sinople était à présent seule dans son dortoir , toutes les autres filles étant déjà descendues . Devenant de plus en plus stressée Sin saisit la première robe qu’elle avait essayé il y avait une heure environ et qui se retrouvait maintenant sous toutes les autres . Elle l’ajusta devant le miroir essayant de calmer ses gestes sinon ses ongles ne manquerait pas de filer un des voiles qui recouvrait le satin bleu .

*Finalement elle n’est pas si mal …*

Sinople se précipita ensuite vers son maquillage et saisit sa brosse à cheveux dans un même mouvement paniqué avant de se rendre compte que n’ayant que deux mains cela risquait d’être un peu difficile d’appliquer de l’ombre à paupière et de démêler la longueur de ses cheveux simultanément . Sin perdit encore cinq bonnes minutes à savoir ce qu’elle devait faire en premier avant d’opter pour le démêlage . Elle se releva élégamment les cheveux retrouvant peu à peu son calme à chaque coup de brosses sur sa chevelure .

*Bien Sin , maintenant il faut passer à la troisième phase et surtout ne pense pas au retard qui s’accumule ça te déprimerais et gâcherait ton teint …Bon sang je suis plus qu‘en retard ! Si ça se trouve Remus c‘est déjà trouvé une autre cavalière *

L’eye liner de Sinople déborda lorsque sa main fit un faux mouvement à cette pensée .

*Je n’espère pas pour lui sinon ça va mal se passer ! Ce n’est pas le moment déjà que je perd tout ce temps par sa faute ! *

Il fallut encore dix bonnes minutes à Sinople pour être fin prête , sans parler du temps qu'elle perdit à chercher ses chaussures argent à talon haut , ne concevant pas d'aller à ce bal sans elles . De toute façon elle n'était plus à ça prêt désormais . En décendant les escaliers de la tour la jeune femme parvint à la conclusion qu'il était tout à fait impensable de mettre une salle commune aussi loin de tout le reste . Les Serdaigle étaient totalement ostraciés du reste de Poudlard perchés dans la plus hautes tours à coté des volatiles de la volière . Pendant son trajets Sin tentait de réfréner ses pulsions assassines .

*Rappeles toi Sinople , si Remus est partie voir ailleurs tu ne t'énerves pas , tu restes calme , polie et aimable comme une grande dame ce qui implique que tu ne lui jette pas ton verre à la figure au milieu de la salle et SURTOUT que tu épargnes la robe de sa cavalière innocente .*

Mais le fait est que Sin n'eut pas besoin de mettre un frein à quoi que se soit vu que le jeune homme l'attendait patiamment dans le hall . Et seul comme elle l'avait soupsonné . Elle luta à nouveau contre la culpabilité qui grandissait à chacuns de ses pas dont l'écho la faisait se sentir plus mal à l'aise . Comme un compte à rebour . Sinople perdit toute mesure lors des deux derniers mêtres et saisit le bras de Remus qu'elle serra convulsivement .

-Oh Remus je suis désolée pour le retard , mais tu vois je n'arrivais vraiment pas à me décider et je ne pouvais pas arriver au bal habillé n'importe comment ! J'avais pourtant tout prévue hier je t'assure , mais finalement rien n'était encore assez bien ! Enfin l'essentiel c'est que je sois là , pas vrai ?

Sinople prit son expression la plus douce et innocente histoire de mieux faire passer le coup du "le mal est réparé par ma seule présence ". Mais elle ne s'attendait pas à subir les foudres de Remus , ce dernier n'étant pas du genre à s'énerver facilement . Sauf quelque fois ou il agissait sur des coups de têtes imbéciles qui le poussait à se donner en spectacle , mais personne n'était parfait et Sinople était suffisament magnanime pour lui concéder ce trait de caractère . ( hj : et ça c'est l'hôpital qui se fout de la charitée comme on dit XD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://un-monde-magique.bbfr.net/index.forum
Remus J. Lupin
-5éme année-
-5éme année-
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 29
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Jeu 29 Juin - 17:07

Remus attendait toujours Sinople qui prenait un malin plaisir à se faire désirer, le jeune homme saluait des connaissances qui passaient de temps à autres leur souhaitant une bonne soirée malgré les petits rires que les cavalières poussaient en le voyant tout seul dans le hall. D'ailleur Lupin se trouvait aussi ridicule, ridicule d'avoir pu penser qu'une fille comme Sin viendrait au bal de début d'année avec lui, s'affichant délibérément avec un garçon aussi miteux et maladif, Sinople était le genre de fille à plutôt préférer la notoriété d'un capitaine d'une équipe de Quidditch, pas avec un élève studieux qui passait son temps dans les livres. Alors qu'il était perdu dans ses pensés, Lunard remarqua Sirius Black, Patmol, toujours entouré d'une multitude d'admiratrices qui ne cessaient de le dévorer des yeux, toutes voulaient qu'il les invitent au bal, alors il leur distribuait des rendez-vous individuels qu'elles se disputaient comme des chiens se disputent un os, le jeune Black aperçut alors Remus et lui fit un léger clin d'oeil accompagné d'un sourire, auquel Lupin répondit de la même manière, et ce fut alors qu'elle arriva.

Elle descendait les escaliers avec toute sa grâce, elle était très belle, sa robe de satin bleue paraissait fade à côté d'elle, ses cheveux bruns tombaient en cascade dans son dos. Ses grands yeux verts étaient magnifiquement maquillés, ainsi que tout son beau visage, ses mains étaient fines et délicates, tout son être illustrait la définition de la beauté. De nombreuses filles se retournèrent pour l'admirer passer nonchalament, également quelques garçons sous le regard hostile de leurs cavalières, et Remus fut empli d'une immense fierté quand elle lui agrippa nerveusement le bras, il sentit d'ailleurs ses ongles s'enfoncer dans sa peau. Comme à son habitude elle se déchaîna dans un flot d'excuses pour se faire pardonner de son retard, mais Lupin ne pouvait rien lui reprocher, surtout pas maintenant qu'il l'avait vu ainsi. Lupin se mit à rougir et il ravala bruyamment sa chique


-C'est pas grave Sin, comme tu dis l'important c'est que tu sois là, enfin. Tu es... vraiment... très belle ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinople de Théus
Administratrice -* 5éme année *
Administratrice -* 5éme année *


Nombre de messages : 110
Age : 31
Localisation : Perdue dans mes réflexions
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Ven 30 Juin - 16:15

Le sourire de Sinople se fit plus éclatant aux paroles de Remus . Elle ne voulait surtout pas montrer à quel point elle était sensible au compliment , mais c'était bien trop ancré dans sa nature . Elle baissa modestement les yeux , satisfaite d'avoir fait son petit effet , et fit signe au jeune homme d'avancer .

-Alors si je comprend bien le mal est réparé ? Tu es un amour Remus et...

Un détail dans la mise de son cavalier percuta soudain Sinople avec la force d'une gifle . Elle jeta un nouveau coup d'oeuil à la tenue de Remus . Au premier abord elle lui était apparue simple . Un peu trop simple même selon ses goût qui devenaient tape à l'oeuil en période de fête . Cependant elle était prête à faire l'impasse dessus se sentant assez rayonnante pour deux , mais tout de même , elle ne pouvait pas laisser passer ça !
Le "ça" en question était un accroc , très léger au coude droit du jeune homme . Sin se mordilla la lèvre , avant de se rendre compte qu'elle allait manger son rouge à lèvres en moins de deux . Elle éprouvait du remord devant sa superficialité lorsque son regard croisa celui de Remus . Elle ressentait toujours un peu de pitié envers le jeune homme et essayait ( LES OIES AU POUVOIRS !!!) dans la mesure du possible de ne pas heurter sa sensibilité .


*Mais ressaisit toi Sin ! Tu as une réputation à maintenir , alors d'accord il est aimable et sympathique et attendrissant , mignon et tout ce que tu veux encore ! MAIS malgré tout les adjectifs ave lesquels tu l'étiquettera cela ne doit pas changer ta façon d'être ! Que dirait ta mère si elle te voyait avec un...*

*Oh chut ! *


Elle se racla discrêtement la gorge pour attirer son attention et lui chuchota avec un regard désolé.

-Hem , Remus ? Tu...Sans vouloir paraître vexante , je crois que tu as un accroc rebelle au coude...Sans ça tu serais très bien , bien sûr , c'est juste que j'ai l'impression que tout le monde va s'en rendre compte . Enfin ce n'est pas si grave , mais si tu pouvais faire quelque chose , avec discrétion , pour y remédier...

Sinople afficha son expression la plus neutre possible ne voulant pas trop paraître condescendante . Elle ne cherchait pas du tout a rabaisser Remus , c'est juste qu'elle voulait que tout soit parfait et si elle faisait des efforts pour elle même il était juste que les autres l'aide dans ce sens , non ? En fait c'état même un service à lui rendre . Avec elle il serait au top du top ! D'un autre coté il avait plutôt intérêt ...

*Oh mais vraiment Sin ! Je crois que ce bal te monte à la tête ! Comment peux tu accablé ce pauvre jeune home aux yeux si..Enfin si fatigués ! Regarde le on dirait qu'il est tout le temps nostalgique de quelque chose , comme si...comme si on l'avait blessé au plus profond son être et toi tout ce que tu trouves à faire c'est dans rajouter une couche avec tes caprices de petite péronelle !
Eh bien justement , s'il a un lourd secret , une profonde blessure , je ne risque pas de l'attendre avec mes gamineries...C'est sans doute pour ça q'il me passe la moitié de mes caprices .*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://un-monde-magique.bbfr.net/index.forum
Ryniaelle de Sospel
*5éme année*
*5éme année*
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Localisation : quelque part dans l'infini de l'espace
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Sam 1 Juil - 14:32

Ryniaelle contemplait les étoiles qui brillaient dans la nuit d’un noir d’encre, elle adorait contempler ce spectacle et aimait à penser que ses parents l’avaient fait avant elle. La jeune Serdaigle devait une de seules élèves de Poularde ne pas être en train de danser, de manger et de faire la fête au Bal de début d’année. Ce n’est pas que Ryn n’aimait pas ce genre de festivités, bien au contraire, c’était toujours de bonnes occasions de boire, de danser et de s’amuser mais elle ne connaissait presque personne dans cette immense école et elle n’avait pas pu trouver de cavalier à temps bien évidemment.
Ryn resta encore quelques instants allongée dans l’herbe, écoutant les bruits de la nuit puis elle décida qu’il serait peut être bon de faire un tour à la soirée, cela serait toujours une bonne occasion de rencontrer du monde et de se lier avec des personnes. Elle entra dans le hall et entendit la musique entraînante qui venait de la Grande Salle, il y avait une foule d’élèves qui attendait sans doute leur cavalier ou cavalière, la jeune fille se rembrunit en pensant qu’il n’y avait personne pour l’attendre.

*De toutes façons les mecs sont tous insupportables, je suis peut être chanceuse finalement.*

Elle essayait de se remonter le moral mais au fond elle ne pensait pas ce que cette petite voix lui disait. Ryny monta d’un pas pesant les escaliers en direction de la salle commune des Serdaigles située sur une des plus hautes tours du château. Quand elle arriva dans le dortoir, elle remarqua l’amoncellement de robes sur le lit de la seule fille avec qui elle avait un peu lié connaissance, Sin.
Elle se dirigea vers son armoire et sentit son visage se crisper, elle n’avait aucune tenue vraiment belle, vraiment élégante. En voyant les tenues sur le lit de son amie, elle sentit un désagréablement picotement de jalousie, elle n’aimait pas envier les gens mais ne pouvait s’en empêcher. Elle posa sa tête dans ses mains qui se crispèrent et ses ongles laissèrent des marques sur sa peau blanche.

Ryn prit délicatement une robe qui se trouvait sur le lit de Sin, elle était magnifique, d’une belle couleur rouge avec des bordures argentées et des perles brillantes sur le haut. La jeune fille l’essaya très délicatement, en prenant garde de ne pas l’abîmer, elle se contempla dans le miroir et eut un choc, la couleur relevait bien son teint pâle et la robe moulante en haut et plus large en bas lui faisait une merveilleuse silhouette. Elle était perdue et ne savait plus quoi faire, cette robe était parfaite mais elle ne pouvait l’emprunter sans en demander l’autorisation, terriblement gênée, elle s’assit et réfléchit un moment.

*Tu n’as pas le choix, tes tenues sont minables, celle-ci est magnifique ! Pourvu que Sin ne me tue pas.*

Revigorée, Ryniaelle enfila des chaussures à talon lui appartenant qui s’alliaient parfaitement avec la robe. Elle se posta devant le miroir et coiffa ses longs cheveux bruns, elle hésita un moment fit une natte, la défit, avant de choisir de les relever tout simplement sur la nuque.

* Bon au maquillage maintenant, pff….*


La jeune fille mit une touche de mascara, un peu de phare à paupière et une touche de rouge à lèvres, elle se parfuma avec le parfum qu’elle avait reçu pour son précédent anniversaire avant de se contempler dans le miroir.

*Tu n’as jamais été aussi jolie.*

Ryn descendit lentement les escaliers, si elle abîmait la robe elle s’en voudrait mortellement et elle avait peur de tomber avec ses talons, elle pesta contre celui qui avait eu l’idée d’installer la salle commune à cet endroit. Ryn hésita un peu avant d’entrer, elle prit sa respiration et chercha immédiatement Sin dans la salle pour la prévenir, elle la trouve en compagnie d’un jeune homme, un Gryffondor, qu’elle ne connaissait pas. Ryniaelle se dirigea vers eux d’un pas peu assuré, elle rougissait de plus en plus, gênée de les interrompre. Elle prit sin par le bras et lui déclara de suite avec un regard apeurée:

- Je suis désolée, je n’avais pas de tenue, je t’ai empruntée cette robe, je ne pouvais pas te prévenir, vraiment désolée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinople de Théus
Administratrice -* 5éme année *
Administratrice -* 5éme année *


Nombre de messages : 110
Age : 31
Localisation : Perdue dans mes réflexions
Date d'inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Sam 1 Juil - 16:31

HJ : Bonne , bonne idée ! C'est ce qui s'apelle jouer avec le feu XD T'as bien de la chance de t'apeller Ryniaelle toi Razz

Sinople fronça les sourcils en sentant un sentiment diffus de culpabilité dans l’air . Elle jeta un bref coup d’oeuil à Remus avant de se rendre compte de quelque chose d’un peu bizarre . De franchement bizarre . Sinople ouvrit la bouche d’ahurissement lorsqu’elle reconnut Ryniaelle dans une robe de toute beauté .Le seul problème était que si ses yeux ne la trompaient pas il s’agissait belle et bien d’une de ses robes . De toutes façon la jeune fille avançait vers le couple avec un tel air de contrition sur le visage que Sinople fit un effort pour détendre ses traits , mais elle enfonça un peu plus ses ongles dans le bras du jeune homme , tirant sur sa manche . Elle se rendit vite compte qu’elle risquait d’agrandir l’accroc qu’elle avait repéré tantôt et accessoirement de lui faire mal , aussi desserra telle un peu sa prise avec un regard d’excuse envers l'interressé.

*Il faudrait que j'arrête de le malmener le pauvre ou il ne passera pas l'année ! Oh mais j’hallucine c’est bien ma robe ! Non mais c’est incroyable ! *

Elle détailla la jeune fille durant son approche , de ses chaussures à sa coiffure , et fut stupéfaite de voir à quel point sa robe lui allait bien . Sin pinça les lèvres lorsque Ryn vint s’excuser de lui avoir emprunter l’une de ses robes sans sa permission . Une moue boudeuse apparue alors au coin de ses lèvres lorsqu'elle vit les regards tournés vers la jeune fille brune . Des regards qui étaient tournés dans sa direction à elle il y avait à peine deux minutes de cela . Extérieurement elle prenait la nouvelle avec classe , mais intérieurement elle hurlait . Elle ne savait pas ce qui l’énervait le plus dans cette histoire . Peut-être était ce le fait que Rynianelle soit si jolie dans sa robe ou tout simplement le fait qu’elle ne supportait pas que l’on touche à ses affaires . Sin décocha un sourire à la jeune fille sa colère décroissante . Elle ne tenait pas à faire un nouvel étalage de son caractère devant Remus . Le pauvre n'avait pas pris d'abonnement à ses caprices .

-Oui eh bien , je suppose qu’il n’y aura pas de problème si tu en prends soin , après tout j’ai tellement de robe et il y a tellement peu de jours de fête en une anné que je peux bien en prêter une seule , il faut bien qu’elles servent à quelque chose ! ajouta t-elle avec un rire qui sonnait faux à ses oreilles . Pour tout te dire je ne me rapellais même plus qu'elle faisait partie de ma garde robe !

Ce qui était faut bien entendue Sinople se rapellait très bien l'avoir essayer en troisième . Mais elle ne l'avait pas retenue , aussi somptueuse soit elle ,car cette robe était un cadeau de sa mère et qu'elle ne désirait rien porté qui pouvait venir d'elle en cette soirée . En fait vu sous cette éclairage ce n'était plus si grave que ça...Et même , sa réaction lui apparessait desespérement puéril désormais . Depuis qu'elle avait quitté la France Sin était de plus en plus sur les nerfs et chaques jours qui passait dans ce pays étranger la rendait un peu plus irritable , l'éloignait de sa nature profonde .

*Rappelles toi Sinople tu es partie pour ne pas devenir comme "elle" .*

-Au fait les présentations ! Remus voici Ryniaelle de Sospel qui nous arrive tout droit de Durmstrang et qui est à Serdaigle avec moi . Ryn je te présente Remus Lupin qui a eu la patiente de m’attendre pendant une bonne partie de la soirée .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://un-monde-magique.bbfr.net/index.forum
Ryniaelle de Sospel
*5éme année*
*5éme année*
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Localisation : quelque part dans l'infini de l'espace
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Dim 9 Juil - 5:45

HJ: qu’est-ce que ça ferait si je ne m‘appelais pas Ryniaelle ? Laughing De toute façon j’ai toute confiance en Sin pour qu’elle ne tue pas Ryn pour cet affront XD


Sinople eut un air de profonde stupéfaction en la voyant apparaître avec sa robe et resserra sa prise sur le bras du jeune homme, Ryn se demanda si elle n’était pas en train de lui faire mal. Lorsqu’elle s’excusa, son amie prit un air boudeur et semblait vouloir hurler de rage mais Ryn se demanda si elle n’était pas jalouse que tous les regards se soient tournés vers elle à son entrée, elle était un peu peinée de découvrir ce comportement chez cette fille avec qui elle s’entendait bien. Ryniaelle fut grandement soulagée de voir un léger sourire apparaître sur le visage de Sin mais fit une petite grimace en entendant Sin faire étalage de la richesse de sa garde robe, elle n’aimait pas être jalouse des gens ni en être dépendante et elle espérait que Sinople ne profiterait pas de la situation pour rappeler à tout le monde que cette robe lui appartenait.

- Ne t’inquiètes pas, j’y prendrais le plus grand soin.


Ryn était tout de même soucieuse, les élèves marchait un verre à la main bousculant tout sur leur passage, d’autres renversaient de la nourriture par terre et certains ne faisaient pas attention où ils marchaient, elle tenait la robe contre elle de peur d’y faire la moindre tache ou déchirure.
Sinople lui présenta le garçon qui devait être son cavalier, il se nommait Remus Lupin et paraissait très gentil, Ryn lui sourit et lui adressa la parole d’un ton amusé.


- Enchantée Remus, tu dois être bien courageux pour attendre Sin une bonne partie de la soirée.

Ryniaelle se demanda si ce jeune homme au teint maladif allait la repousser comme beaucoup d’autres du fait qu’elle venait de Durmstrang, mais il n’avait pas l’air de ce genre.
Elle le vit échanger un regard avec un garçon brun entouré de filles et particulièrement beau, sans doute un de ses amis, Ryn se dit qu’elle devrait peut être laisser Sinople en tête à tête avec son cavalier mais elle craignait de se retrouver seule.


*Ne sois pas stupide, tu ne vas pas leur tenir la chandelle toute la soirée.*

- Je vais vous laisser tous les deux, Sin ne maltraite pas trop ton cavalier.

Ryniaelle lui fit un clin d’œil et commença à s’éloigner en direction du bar comme à son habitude lorsqu’elle se retrouvait seule à une fête. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’elle ne fasse pas comme à la dernière fête à laquelle elle avait assisté, finissant la soirée complètement soûle sur un canapé, elle se souvenait encore de la terrible migraine qui l’avait assaillie le lendemain matin. Ryn s’était alors promis de ne plus jamais avoir une telle gueule de bois et de faire attention à se limiter lors des soirées, mais ce soir elle se sentait partir dans la mauvaise direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Pillins
professeur de Métamophose- directrice des serdaigle
professeur de Métamophose- directrice des serdaigle
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Lun 10 Juil - 3:44

hj : je vais porter secours a dumby, y'a aucun profs !!!!
Emma a la rescousse !!!! ta ta ta dam !



Emma était atablé a la table des professeur, non loin d'albus. Ce soir la elle avait profité de ses talents de métamorphomage. Elle n'abordait plus sa longue chevelure noire mais une chevelure rousse flamboyante qui ne descendait guere en dessous de ses épaules et taillé en pointes. Ele était vétu d'une courte robe noire sans bretell. Elle n'avait pas réussi a faire partir sa tache de naissance en forme de coeur. Elle ny arrivit jaais de toute façon. Elle pouvait la changé de couleur mais c'était le seul endroit quelle ne pouvait gommé. Un signe très étrange que les guérisseurs n'avaient pas su expliquer. Lorsque les tables se levèrent elle se mit en retrait après avoir aplaudit les paroles du directeur. Maintenant qu'elle était revenue et qu'elle se trouvait ici elle avait l'impression de revivre son premier bald e début d'année. l'angoisse qu'elle avait ressentit parmis les eptieme année lorsqu'elle était en première. La jeune femme adorait danser mais elle ne connaissait personne. Lorsqu'elle entendit la première danse elle partit s'assoire près des tables en compagnie de plusieurs professeurs, attendant son tour....

_________________
I have a dark look.....



but i am an angel.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remus J. Lupin
-5éme année-
-5éme année-
avatar

Nombre de messages : 82
Age : 29
Date d'inscription : 13/05/2006

MessageSujet: Re: Bal de début d'année   Dim 6 Aoû - 7:03

HJ : le retour de Remus Lupin ^^

Le regard si radieux et engageant de Sinople avait soudainement disparu alors qu'elle avait fait signe à Remus de s'approcher d'elle. Le pauvre garçon ne savait pas ce qu'il faisait, il s'était mis à avancer sans même que son cerveau ne réagisse, ses jambes avaient tout simplement obéit à l'ordre gestuel de la jolie Serdaigle qu'il avait devant lui. Mais pour revenir au changement d'attitude de Sin, Lupin remarqua qu'elle regardait son coude avec insitence, ses yeux exprimaient une espèce de terreur mélangé à une étrange oppression et le jeune homme regarda à son tour. Sin lui avoua alors qu'il avait un léger accro à sa tenue de soirée, et Remus aurait voulu se jeter tête la première contre un des murs du château, il avait pourtant fait tout son possible pour rectifier sa tenue avant de descendre mais il avait oublié se malheureux petit accro. Cependant il ne put s'empêcher d'en vouloir un peu à Sinople, mais c'était sa nature d'être aussi pointilleuse sur son physique et ceux de son entourage, alors Lupin aurait du se préparer à passer un véritable examen étant plus qu'un membre ordinaire de son entourage, en effet il était son cavalier ce soir là. Alors en s'efforçant de sourire, il releva lentement son bras et sortit sa baguette, puis il la pointa sur l'accro et fit un léger mouvement, la petite imperfection disparu brusquement.

-Voila, c'est fait.

Mais la jeune fille ne le regardait plus, ce qui le blessa un peu, Sin regardait une autre élève de Serdaigle, assez jolie d'ailleurs, et qui ressemblait à s'y méprendre à Sinople, elle se comportait un peu de la même manière. Tandis que les deux filles discutaient d'une robe que l'une avait emprunté à l'autre, Lupin jeta encore un regard à Sirius, toujours entouré de ses groupies hystériques, prêtent à tout pour de simples petits pas de danse. Ce fut alors que Remus remarqua quelque chose d'étrange, James n'était pas là, il ne l'avait pas vu depuis le début de la soirée, si ce n'est durant leur préparation dans le dortoir des garçons de la salle commune des Gryffondors, et cela paru étrange à Lunard, mais connaissant James il savait qu'il n'était probablement pas en danger et qu'il préparait un petit tour à sa façon à Rogue. Sinople daigna soudain reposer son attention sur Remus en le présentant à son amie, elle s'appelait Ryniaelle de Sospel et elle venait de Dumstrang, une école de magie situé dans le nord.

-Moi de même Ryniaelle, mais il est de notoriété que les Gryffondors sont connus pour leur courage.

Lupin adressa un sourire à la jeune fille qui s'éloigna après avoir murmuré quelque chose à Sinople, puis il se tourna vers celle-ci en lui présentant son bras, un peu gauchement pour être précis.

-On y va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bal de début d'année   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bal de début d'année
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Bonne Année
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» Kylan Hummel [ACCEPTE] ~ Poufsouffle (4e année)
» Nos années pensions - Refusé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maraudeur le retour :: Poudlard :: La Grande salle-
Sauter vers: